Saw

J'ai 18 ans. C'était il y a 2 ans, lors d'un voyage scolaire en Espagne. Nos correspondants et nous avions organisez une soirée. Lors de cette soirée, je cherchais ma correspondante qui en 10 jours était devenue une "amie". Je savais qu'elle était alcoolisée et un peu triste ce soir là et je suis donc partie à sa recherche dehors, car elle n'était plus à l'intérieur. Je me suis retrouvée dans une ruelle un peu sombre. Pas craintive je n'est pas rebroussé chemin et au bout de quelques minutes je me suis rendu compte qu'une voiture me suivais. Je reconnu la voiture, 4 hommes à l'intérieur qui avaient essayés d'attirer une fille ivre morte de la même soirée à laquelle je participait dans la voiture quelque instants auparavant. J'avais donc ramené cette fille à l'intérieur : elle n'arrivait même plus à marcher seule. Le conducteur a accéléré. Ils sont sorti de la voiture. L'un c'est jeté sur moi et m'a frappé à la tête je suis tombée. Il a attrapé mes cheveux et m'insultait d'une voix calme en me tirant pour que je me lève. L'un d'eux a tenté de les en empêché, un autre l'a frappé et il est parti. Deux m'ont collé contre le capot brûlant de la voiture mais elle était trop haute. En me tirant par les cheveux et en me menaçant avec un petit couteau que je voyais à peine aveuglée par les phares de la voitures il m'a jeté contre un mur. Deux me tenais pendant qu'il me violait . J'ai voulu mourir. Une voix au loin criait mon prénom. J'ai essayé de répondre et il me frappa derrière la nuque je suis retombé par terre. J'entendais la voix elle résonnait dans ma tête, elle se rapprochait et il m'ont abandonnée là à moitié nue. La voix c'était celle d'une espagnole avec qui j'avais sympathisé. Elle me trouva par terre et pensant que j'avais trop bu et essayé de faire pipi en vain elle explosa de rire, je réussi à m’asseoir sur le trottoir et a remonter mon pantalon. Elle avait une bouteille de vodka presque pleine elle me l'a tendis et je bu la moitié d'une traite quasiment ma gorge me brûlait mais bien moins que tous le reste de mon corps. Elle me tendit un joint et souris je l'ai fumé en quelque minutes. Nous sommes retournées à la soirée ma correspondante dansait je l'ai rejoint j'ai bu encore et j'ai dansé beaucoup, j'avais très mal à la tête mais l'alcool et la drogue me faisait supporter la douleur. Le lendemain je pris 5 douches mon corps était plein de bleus de griffures et de sang séché. Et pendant 1 ans je n'ai jamais rien dit à personne.