Piou

Te revoir, te voir me fixé, le jour de ma rentrée, déjà stressée… Je te vois, tout s'écroule, le minimum de force que j'avais en moi a disparu aussi vite qu'il est venu. Boule au ventre, déjà présente, l'envie de tombé part terre, l'envie de vomir, l'envie de crier après t'avoir vu… Mais par, part loin, éloigne toi, je te hais de tout mon être. j'ai plus de force de te voir, changer de lycée juste à cause de toi… Tu m'as gâché ma vie, tu me l'a détruite, tu me bouffe ce que je suis, ce que j'était. le sourire est présent derrière de la honte, de la peine, de la peur, de la souffrance à longueur de journée. T'es gestes, tes sourires de cotés, ta voix, à l'aide, à l'aide… Je venais d'avoir 14 ans, ça a durer plus d'un an..