Laurie

J'avais 11 ans à peine, j'étais vierge, mon frère aîné a testé sur moi ses expériences sexuelles, il m'a touché et regardé le sexe durant plusieurs mois, puis un jour il m'a pénétré . J'ai eu très mal . Il m'a fait promettre de ne rien dire à nos parents car c'était normal entre frères et soeurs comme pratiques. J'étais très naïve, je l'ai cru. J'ai avoué lors de mes 23 ans à ma famille ce que mon frère m'a fait. Ma mère a prit le parti de mon frère, disant qu'elle ne pouvais pas choisir entre son fils et sa fille . Aujourd'hui lors des réunions familiales, je suis celle qu'il ne faut pas inviter sauf si c'est moi qui demande . La réponse est non si mon frère aîné était prévu. Ma vie a été une succession de mauvais choix, de chutes libres car j'ai constamment peur des hommes, mon père lui même pense que je n'aurais pas dû déposer plainte et garder le secret dans la famille . Mon ex mari ayant connaissance de ces faits a utilisé ma grande fragilité pour obtenir la garde de nos deux enfants lorsque j'ai demandé le divorce. Le père de mon dernier né est lui très exigent, à aucun moment il n'a accepté ma fragilité, il me poussait à bout chaque fois que je me montrais fragile ou que je lui tenais tête. Aujourd'hui, je suis beaucoup plus brisée qu'hier, je pense à confier la garde de mon dernier né à son père afin de ne pas le perturber par nos disputes violentes avec son père qui ne démords pas que je suis une folle, que je m'écoute trop . Je me bats au quotidien mais personne ne me soutient, alors que puis je faire seule sans un entourage aimant? Ma confiance est difficile à donner, alors les gens me fuient.