Ce que j'ai ressenti

"Pourquoi je ne me suis pas assez débattue ? Pourquoi je n’ai pas crié assez fort ? Pourquoi je ne l’ai pas frappé ? Et si je ne l’avais pas voulu un peu aussi ? Toutes ces questions ont tourné dans ma tête pendant des semaines. Je devenais folle, j’avais l’impression que c’était de ma faute."

0 CARACTÈRES SUR 400 MAXIMUM